Savon Paradisiaque

Une envie soudaine de savon au sel, de coco, de vanille, de tiaré. Un petit goût de plage juste avant l’été. J’avais déjà réalisé un savon salé mais avec du gros sel. Cette fois ci j’ai voulu tester le sel fin en grosse quantité. J’ai donc été jusqu’à 80% d’ajout de sel avec un mélange de sel d’Epsom et de sel de mer fin. Un peu de spiruline pour rappeler la mer et faire un joli marbré et un mélange de fragrance coconut cream et de tiaré coconut. Coupé au bout de 5h parce qu’il était encore chaud, j’ai réussit à ne pas faire trop de casse.

Le résultat donne un savon à l’aspect granuleux et encore bien humide mais avec une odeur délicieuse. J’espère qu’il va rapidement sécher car pour l’instant je n’ose pas le tester, j’ai trop peur qu’il parte en morceaux dans mes mains.



Recette

35% Coco
HV Babassu
HV Tournesol

A la trace

7ml fragrance coconut cream
7ml fragrance tiaré coconut
3 capsules de spiruline
500g de sel fin de mer
60g de sel d’Epsom

L’ajout d’huile de Babassu est là pour donner une plus belle mousse au savon et aussi pour la blancheur. Jamais je n’ai eu un savon aussi blanc sans ajouter de colorant. Je pense que le sel y est pour beaucoup.
L’odeur qu’il dégage est vraiment paradisiaque, d’où son nom :lol: Le mélange de tiaré coconut et de coconut cream donne un parfum plus prononcé de coco et plus sucré. Un comble pour un savon au sel mais j’aime tellement l’association sucré salé.

Savon Salé

Depuis un moment déjà je lorgnais les savons au sel. Je me demandais quel sensation cela pouvais donner de se passer un savon pleins de grains de sel sur la peau.
Après des multiples recherches sur le net (merci les Céphées au passage :wink: ) je me suis arrêté sur une formulation à base de 50% de sel par rapport au poids des huiles. J’ai vu qu’on peut aller jusqu’à 80% mais je n’ai pas osé aller jusque là.
Ensuite se posait la question du gros sel ou du sel fin. Visiblement les deux sont utilisables et j’ai opté pour le gros sel. Et d’une parce que c’est le seul que j’avais en grosse quantité et de deux je voulais vraiment voir si on sentirait ce sel.

Il est aussi primordial dans ce type de savon d’augmenter la part d’huile de coco car le sel diminue fortement la mousse. L’apport d’huile de Ricin peut aussi être un plus dans la recherche de mousse mais pour cette fois ci je n’en ai pas mis.

Le troisième point important est de beaucoup surgraisser ce savon. Je n’ai su ce point là que trop tard mais mon savon est tout de même surgraissé à 9%. Apparemment on peut aller beaucoup plus haut pour adoucir encore plus ce savon.

Si j’ai décidé de faire ce savon au sel c’est aussi parce qu’il est réputé pour soigner les mycoses. J’y ai donc ajouté un trio d’huiles essentielles de Tea tree, Lavande vraie et Litsée citronée. Ceci afin de combattre au mieux ces satanés champignons. Et cela rajoute une note fraîche qui correspond très bien à l’idée piquante du sel.

40% Huile de Coco
10% Beurre de cacao
20% Huile d’Olive
20% Huile de Canola
10% Huile de Pépins de raisins

Soude dilué avec de l’eau de source et avec un escompte de 7%

A la trace

200g de Gros sel
HE Tea tree
HE Lavande vraie
HE Litsée citronée
2% Huile de Rose musquée

Je l’ai découpé au bout de 5h c’est pourquoi il est tout effrité. Le savon au sel durcit très vite et il vaut mieux le couper très rapidement. Je l’ai appris trop tard mais je ne suis pas déçue car j’aime beaucoup la « tronche » de mon savon. Il fait vraiment très brut et c’est cet aspect là que je voulais donner.
L’avantage c’est que je sais maintenant que je pourrais rajouter un peu de sel dans mes formules de savon avec un INS bas et ce dans l’optique de les durcir un peu.

Après essai je suis assez contente car mon savon mousse très bien et il est vraiment très doux. Et ce qui est assez étonnant c’est qu’on ne sent absolument pas les grains de sel. L’odeur est très fraîche et tonifiante, parfait pour les matins difficiles…………………….tous les matin quoi :lol:
Maintenant reste plus qu’à voir si il sera efficace pour les mycoses.
L’affaire est donc à suivre :wink: