Savon du mois : Coton

Ce mois ci l’huile de Coton est à l’honneur. Je vous avoue que c’est une huile que je n’ai jamais utilisé en savonnerie. C’est Nin-8 qui m’en à gentiment envoyé une bouteille il y a quelques jours, ce qui fut l’occasion rêvée pour la tester en ce mois d’avril 2011. L’huile de coton est réputée pour apporter du tonus à la peau. Elle est particulièrement indiquée pour les peaux sèches, sensibles et fatiguées. C’est une huile réparatrice avec un touché doux et non gras.

Composition en acides gras :

  • Acides gras essentiels poly-insaturés (AGPI ou AGE) ou vitamine F : acide linoléique (oméga-6) (53.50%)
  • Acides gras mono-insaturés (AGMI) : acide oléique (oméga-9)(16.68%)
  • Acides gras saturés (AGS) : acide palmitique (23.21%), acide iso-stéarique (3%)

Autres constituants actifs :

  • Stérols (campestérol, béta-sitostérol,…) : antioxydants puissants

Source

Savon du mois : 100% huile de Coton

Date : 11 Avril 2011
Heure : 14h30

Marque de l’huile : New Directions
Odeur huile : aucune
Couleur huile : jaune très pâle
Température ambiante : 21,1°C
Taux d’humidité ambiant : 46%
Temps de traçage : normal
Phase de gel : non
Démoulage au bout de : 29h
Aspect : mou et collant
Odeur du savon : douce et fruitée
Couleur du savon : rose pâle
PH : 9

Valeurs Soap calc :
INS : 89
Dureté : 26
Pouvoir lavant (ou plutôt détachant): 0
Douceur : 71
Pouvoir moussant : 0
Onctuosité : 26
Indice d’iode : 108

Dès que j’ai ajouté la soude à l’huile le mélange est devenu rose. Voici la couleur du mélange :

Et voici le savon tout de suite après l’obtention de la trace :

Après 29h, tout de suite après la coupe :

Et ici sa texture extérieure :

Quelle surprise j’ai eu quand j’ai vu le mélange soude/huile devenir rose, dès le premier coup de fouet. C’est vraiment la première fois qu’un tel phénomène m’arrive. Enfin surtout dans ce sens là, car j’ai déjà eu une huile rose qui est devenue verte (cf : huile de Millepertuis). C’est assez inhabituel comme couleur au naturel, surtout quand l’huile de départ est jaune pâle. J’ai été également très étonnée de sentir le parfum doux et fruité du savon, tandis que l’huile ne sentait rien. L’huile de coton est vraiment très mystérieuse et pleine de bonnes promesses.

*****************************


* Notez que ce savon n’est fait qu’avec une seule huile dans le but de savoir quelles sont les avantages à l’utiliser en savonnerie. Et ce afin de créer une formule adéquat en fonction de ce que l’on recherche dans un savon. Il est préférable de toujours associer plusieurs huiles pour avoir un résultat optimum.

* Notez également qu’il n’est pas recommandé de faire un savon en si petite quantité, préférez des batch (lot de savon) de 400 à 500g pour éviter les erreurs de mesure.


Savon du mois d’Octobre : Huile de Soja

Comment ça je suis en retard, meuh non, presque pas, à peine 1 mois. Quoi !! On sera en décembre demain ! Oui bon j’avoue que sur le savon du mois je suis méga à la bourre. Mais le principal c’est de le continuer, non ?! Surtout que cette fameuse huile de Soja, on veut tous savoir ce qu’elle à dans le bide, non ? Parce que c’est une huile qui est nourrissante, adoucissante et assouplissante. En plus elle convient à tous type de peau car c’est une huile sèche. Une huile parfaite pour les massages mais qu’en est il pour les savons ?

Composition de l’huile de soja

Acides gras saturés
14.4 %
Acides gras monoinsaturés
23.3 %
Acide oléique
22.8 %
Acides gras polyinsaturés
57.9 %
Acide linoléique
51 %
Acide alpha linolénique
6.8 %

Source
Source

Savon du mois d’Octobre : 100% huile de Soja

Date : 02/11/2010
Heure : 18h00

Marque de l’huile : Emile Noël
Odeur huile : douce, herbacée
Couleur huile : orange ambrée
Température ambiante : 20,1°C
Temps de traçage : très lent malgré l’utilisation du mixeur
Phase de gel : non
Démoulage au bout de : 5 jours et 18h car savon très très mou
Aspect : extrêmement mou
Odeur du savon : idem huile en plus léger
Couleur du savon : ivoire sur le dessus et jaune poussin à l’intérieur
PH : 9

Valeurs Soap calc :
INS : 61
Dureté : 16
Pouvoir lavant (ou plutôt détachant): 0
Douceur : 82
Pouvoir moussant : 0
Onctuosité : 16
Indice d’iode : 131

Voici le savon juste après le moulage :

Le savon au bout de 5 jours et 18h, après la coupe :

Sa texture extérieure :

Son aspect intérieur :

Comme vous avez pu vous en rendre compte ca savon est resté mou très longtemps. Et même le jour où je l’ai démoulé il n’était pas encore assez solidifié. Du coup il a complètement adhéré à la paroie du moule et j’ai eu bien du mal à le décoller. Mais je n’ai pas eu trop de mal à le couper, il n’était pas si collant à l’intérieur.Par contre sa couleur m’a plutôt ravie. Réussir à avoir un jaune poussin aussi magnifique sans colorant, c’est extraordinaire. Bon seulement dans le cas ou la couleur ne s’évapore pas au bout de quelques jours. A suivre…

Résultats :

Date : 08/03/2011
Aspect après la cure : très dur, collant et visqueux en surface
Couleur : jaune orangé
Odeur : rance
Pouvoir moussant : mousse et fine et moyennement fournit
Onctuosité : bonne
Douceur : très doux
Ph : 7
Capacité à fondre : normale

Voici en image son pouvoir moussant :

C’est un savon très agréable qui donne une mousse assez fine. Par contre je suppose qu’il s’est complètement oxydé car il est resté très longtemps très blanc puis à commencé à suinter et devenir collant. Vu l’odeur rance qu’il dégage il n’y a pas de doute et puis il est devenu très orangé. Au delà de ça il est vraiment très doux, surtout qu’il affiche un superbe pH de 7. Une bonne huile pour les peaux sensibles je pense, mais à coupler avec autre chose pour éviter le rancissement rapide. Chose étonnante également, il est devenu très dur alors qu’au départ il était vraiment mal parti. Donc vraiment l’INS n’est qu’une chose indicative. Si vous attendez suffisamment longtemps pour utiliser votre savon, il sera toujours très dur au final.

 

 

*****************************


* Notez que ce savon n’est fait qu’avec une seule huile dans le but de savoir quelles sont les avantages à l’utiliser en savonnerie. Et ce afin de créer une formule adéquat en fonction de ce que l’on recherche dans un savon. Il est préférable de toujours associer plusieurs huiles pour avoir un résultat optimum.

* Notez également qu’il n’est pas recommandé de faire un savon en si petite quantité, préférez des batch (lot de savon) de 400 à 500g pour éviter les erreurs de mesure.


Savon du mois de Septembre : Huile de Pépins de raisin

Encore une huile que j’aime beaucoup dans les savons. Selon mon ressenti elle apporte des grosses bulles dans les savons et surtout c’est une huile qui ne colore pas trop. Et quand on cherche à avoir une base clair, c’est plutôt bien. Mais cette chère huile de Pépins de raisin à bien d’autre avantages, notamment celle d’être anti-oxydante, apaisante et protectrice pour la peau. Autant dire que ce sont d’excellentes propriétés pour en faire un savon. Seul soucis, elle est très rare en Bio et assez chère sous cette forme. De plus en Bio son parfum est assez repoussant, je suis quasi sûre qu’il resterait dans un savon. Je n’ai même pas osé le faire avec mon huile Bio tellement j’ai eu peur, c’est dire !

Composition :

  • Acides gras essentiels poly-insaturés (AGPI ou AGE) ou vitamine F : acide linoléique (oméga-6) (60.10%)
  • Acides gras mono-insaturés (AGMI) : acide oléique (oméga-9)(26.21%)
  • Acides gras saturés (AGS) : acide palmitique (6.79%), acide stéarique (4.18%)
  • Composés phénoliques (Oligomères Pro-Cyanidiques et procyanidine) : action anti-radicalaire, ils protègent les tissus de la dégénérescence
  • Vitamine E : antioxydant naturel

Source

Savon du mois de Septembre : 100% huile de Pépins de raisin

Date : 03/10/2010
Heure : 17h30

Marque de l’huile : Gisella Manske
Odeur huile : aucune
Couleur huile : vert pâle
Température ambiante : 22°C
Temps de traçage : normal
Phase de gel : oui
Démoulage au bout de : 50h
Aspect : suinte sur le dessus, très mou et non uniforme. Présente des tâches en dessous
Odeur du savon : aucune
Couleur du savon : vert clair sur le dessus et jaune vert à l’intérieur
PH : 11

Valeurs Soap calc :
INS : 66
Dureté : 12
Pouvoir lavant (ou plutôt détachant): 0
Douceur : 88
Pouvoir moussant : 0
Onctuosité : 12
Indice d’iode : 131

Voici le savon juste avant le moulage :

Le savon au bout de 24h :

Et au bout de 50h tout de suite après la coupe :

Le dessous du savon :

Et l’intérieur :

Comme vous le voyez le résultat ne donne pas très envie. Un savon qui suinte et qui est tout mou, mieux vaut éviter. Mais à la décharge de ma chère huile de Pépins de raisin, j’avais ce jour là un taux d’humidité de 70% (et non je n’habite pas en Bretagne LOL). Du coup cela à occasionné ces gouttes d’eau qui sont remontées à la surface. Souvenez vous de mon étrange savon, il lui était arrivé la même chose. Comme quoi l’humidité et la savonnerie ne fait pas bon ménage.

Par contre je ne sais pas pourquoi il présente ces tâches en dessous, sans doute à cause de la phase de gel, que je n’ai pas vu, je précise, car le dessus du savon est resté nickel. Je suppose que cela à dû chauffer et ajouté à cela l’humidité, voilà le résultat. Espérons tout de même que ce savon sera agréable dans 4 semaines.

Résultats :

Date : 30/11/2010
Aspect après la cure : fort rétrécissement, encore un peu mou
Couleur : vert pâle
Odeur : on retrouve l’odeur du raisin (bizarre car l’huile ne sent rien à la base)
Pouvoir moussant : fournie avec des bulles moyennes
Onctuosité : légèrement onctueux (gluant)
Douceur : sensation huileuse et douce
Ph : 7
Capacité à fondre : normale

Voici en image son pouvoir moussant :

Le fort rétrécissement du savon :

Le pH 7 :

Ce savon est vraiment un cas à part. Il m’a fait une multitude de choses étranges, comme ce suintage bizarre, ce rétrécissement spectaculaire et ce pH si élevé à la coupe et si bas après la cure. C’est ahurissant !! Tout s’explique par ce taux d’humidité incroyable de 70% le jour de la fabrication. Cette humidité à rendu le savon très mou et spongieux, et du coup à la sèche, il a perdu beaucoup plus d’eau que d’ordinaire. Cela explique donc son look affreux après la cure. Et malgré ce mauvais traitement il semble être incroyable, car non seulement il mousse très bien, mais en plus il affiche un pH de 7. Je n’y croyais tellement pas, que j’ai repris la mesure à plusieurs reprises et à différents endroits.

Alors certes il est très moche mais ce n’est pas de sa faute, c’est à cause de la pluie ^_^

*****************************


* Notez que ce savon n’est fait qu’avec une seule huile dans le but de savoir quelles sont les avantages à l’utiliser en savonnerie. Et ce afin de créer une formule adéquat en fonction de ce que l’on recherche dans un savon. Il est préférable de toujours associer plusieurs huiles pour avoir un résultat optimum.

* Notez également qu’il n’est pas recommandé de faire un savon en si petite quantité, préférez des batch (lot de savon) de 400 à 500g pour éviter les erreurs de mesure.