Savon crème fouetté

J’avais tenté l’expérience une fois, mais je n’avais jamais réessayé. Pourtant je rêvais de texture crème fouettée depuis très longtemps (tapez juste « Whipped soap » sur le site Etsy et vous comprendrez ce que je veux dire). Et puis j’ai reçu un superbe savon crème de ma chère Nin-8, il n’en fallait pas plus pour me donner envie de me lancer une seconde fois.

Cette fois ci je n’ai pas suivi la même recette, que j’avais trouvé au hasard de mes recherches Google-esques. J’ai tout simplement recrée une recette avec le calculateur de Snowdrift Farms. Il faut juste garder une bonne proportion d’acide stéarique pour réussir à avoir cette fameuse texture chantilly. Et puis bien sûr fouetter, fouetter et fouetter.

La texture est incomparable, exactement comme du Fuff pour les gourmands connaisseurs. Très souple, aérienne et crémeuse.

Recette (300g)

25% Huile de Coco
10% Huile de Babassu
50% Acide stéarique
5% Huile de Ricin
10% Huile de Son de riz

345,6g d’Eau
8,76g de Soude
49,11g de Potasse

Ajouts

18,75g Glycérine
60 ml Hydrolat Fleur d’oranger
140 ml Hydrolat de cassis

Je suis vraiment super satisfaite de la texture que j’ai obtenue même si je sais qu’elle n’est pas définitive. En effet le savon fouetté doit rester également en cure (rotting) pendant un mois ou deux. Pendant ce laps de temps le pH va s’affiner et la texture va évoluer. Et surtout le savon va prendre un aspect satiné extraordinaire.

En attendant je n’ai pu m’empêcher de tester le savon pour sentir sa texture et sa douceur. Son pH est de 8/9 pour l’instant, plutôt pas mal, non ! Quand à sa texture regardez.

Quand on commence à se savonner le savon se change délicatement en crème douce et onctueuse.

Puis sa mousse devient fine et très fournit.

Y’a pas à dire c’est quand même bien sympa. Même si j’ai toujours une passion inégalée pour les savons en barres, qui permettent plus de folie. Les savons crème ont tout de même un avantage indéniable, on peut leur ajouter des ingrédients précieux à froid et après la neutralisation du savon (abaissement du pH). Pour faire un vrai savon traitant c’est très certainement la meilleur solution.

Je ne manquerais pas de vous montrer la texture finale dans quelques semaines. En attendant je vous ferais un petit tuto prochainement. Stay tuned ^_^

Chantilly de douche Vanille-Clémentine

Voilà ma Chantilly de douche de retour mais cette fois ci senteur Vanille-Clémentine. Je suis vraiment fan de ce concept. On prend une noisette de produit, on se tartine sur peau mouillée dans la douche, on se rince un peu et hop on se sèche. Rapide, efficace et agréable. Merci Réo ;)

50g Macérât de Vanille Bio
25g Huile de Coco (non odorante)
10g Beurre de Karité
15g Cire émulsifiante
HE Clémentine Bio
Vitamine E

Mode opératoire:

Faire fondre les beurres et la cire émulsifiante ensembles et ajouter ensuite la ou les huiles liquides. Mélanger puis mettre 15 min au congélateur (si vous n’en avez pas mettez les au frigo mais un peu plus longtemps). Fouettez au fouet électrique pendant 3 min puis remettre 10 min au congélateur. Fouettez encore jusqu’à la consistance d’une chantilly bien épaisse. Si ça reste trop liquide remettre au congélateur.
Ajoutez ensuite l’huile essentielle et la vitamine E et bien mélanger. Mettre en pot et laisser reposer, la consistance va changer pour devenir plus compact.

Inutile de vous dire que l’odeur est à tomber. J’adore cette association entre l’odeur sucrée de la Vanille et la douceur de la Clémentine. J’ai vraiment eu un gros coup de coeur pour cette HE que vous pouvez vous procurez ICI ou ICI.

Chantilly de douche à la Framboise

Après mes déboires avec les fondants de douche je me suis finalement rabattue sur les baumes fouettés de douche de Réo (et oui encore, j’adore ce que fait Audrey, je suis définitivement fan). En effet après de multiples essais ratés avec la cire émulsifiante de Jody’s soap j’ai dû abandonner l’idée des fondants de douche. Du coup j’ai tenté le coup avec un baume fouetté et ça marche, ouf me voilà sauvé. C’est que j’avais des petits paniers cadeaux à honorer moi et je ne m’avoue pas vaincue si facilement.
En plus après essai j’avoue que je préfères même ce somptueux baume fouetté aux fondants de douche. C’est vraiment très agréable à appliquer sur la peau, et puis là avec cette odeur de framboise c’est un délice.

Voilà ma recette perso :

25% Macérât de Vanille
25%Huile de Soja
25% Huile de Coco
10% Beurre de Karité
15% Cire Emulsifiante
2 capsules de vitamine E
Fragrance framboise
Poudre de Framboise
Orcanette

Je voulais donner de la couleur à ma chantilly et c’est pourquoi j’ai utilisé l’orcanette. Elle donne cette magnifique teinte rosée qui va très bien avec l’odeur de framboise.
L’orcanette est une plante extraordinaire puisqu’elle permet de teinter d’un rouge profond à un bleu foncé en passant par un violet très recherché. Et tout cela grâce au PH.
Alors pour ce baume rien de plus simple que de réussir à avoir un beau rouge (la teinte à éclaircie au fouettage) mais en savonnerie c’est tout une histoire. Plus le PH est élevé, plus la teinte devient bleuté. Mais ce n’est sans compter un autre paramètre, le dosage, évidemment.
Je compte bien me remettre à essayer l’orcanette en savonnerie, surtout depuis ce fabuleux billet sur Potions et chaudrons. La dernière fois que j’ai essayé j’ai eu droit à un gris bleuté (c’était avec mon savon sans huile de coco), et aujourd’hui il commence légèrement à tirer vers le rose.
Tout ceci me donne envie d’expérimenter cela un peu plus et peut être que j’arriverais au lavande suprême ;-)

Et vous l’orcanette vous avez déjà testé ?